Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une prédiction réalisée

Résultat d’images pour offenbachSait-on qu'Offenbach, l'auteur de " la belle Hélène", passait pour avoir le mauvais œil ? Du moins, c'est Théophile Gautier qui le prétendait, et il avait interdit autour de lui qu'on prononçât seulement le nom du musicien. Tout le monde dans la famille lui obéissait, seul, son fils, Toto, qui était encore un gamin, ne craignait pas là-dessus les foudres paternelles.

Or, un jour qu'ils étaient ensemble, Toto revint à la charge sur ce sujet brûlant.

- Tais-toi, disait le père, tu sais que ce genre de conversation m'est désagréable.

Mais Toto ne voulait pas céder.

- J'ai été voir La Belle Hélène, dit-il, et le lustre du théâtre ne m'est pas tombé sur la tête. Et tu sais, en ce moment même, je parle d'Offenbach, et il n'arrive rien.

Ils tournaient à ce moment au coin de la rue, et Toto marchait en tête. Alors, en plein boulevard, lui appliquant au bas des reins un paternel coup de pied, le bon Théo dit doucement à son fils :

- Tu vois bien qu'il t'arrive quelque chose !

Article du Mercredi 15 juin 1921

Élégante solution

La crise du logement est parfois résolue d'une manière assez plaisante.

Un couple britannique arriva dernièrement à Paris. L'homme, qui se destinait à la carrière diplomatique, désirait compléter ses études de langue française.

Après un long séjour à l’hôtel, le mari et la femme estimèrent qu'il fallait trouver un appartement. Mais de nombreuses allées et venues à travers la capitale les convainquirent de l'inanité de leurs recherches.

Déjà ils renonçaient à l'espoir de trouver " un home " quand leurs yeux tombèrent sur cette annonce : " on demande un jeune ménage de concierges, avenue des Champs Elysées. Sérieuses références exigées. "

Munis des meilleurs certificats, les deux époux se présentèrent et obtinrent la place. La loge, d'ailleurs, était spacieuse et se composait de trois pièces et d'une cuisine.

Le côté comique de l'affaire, c'est que le couple britannique prit une bonne à son service pour tirer le cordon, balayer les escaliers et assurer les diverses obligations qui incombent aux portiers.

Et les voilà devenus à peu de frais locataires de l'immeuble.

Article du jeudi 16 juin

 

Almanach Vermot 1921: Anecdotes
Tag(s) : #Almanach Vermot

Partager cet article

Repost 0