Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par dix vins blog

Résultat d’images pour petit enfant anne geddesCes deux mots sont souvent usités dans le bas langage pour désigner un petit enfant. Ils feraient piteuse figure dans le vocabulaire poétique et l’on ne verrait pas très bien le fameux refrain de la balade  de Rostand se muer en ceci :

«  Le petit salé fait risette, »

Mais cette expression  a une origine. D’où peut-elle venir ? Peut-être d’une coutume encore en usage dans diverses contrées d’Asie et même d’Europe, où l’on recouvre de sel les nouveau-nés.  On assure que cette pratique confère aux patients  force et santé pour toute leur vie. Cela a lieu, notamment chez les Arméniens russes, où l’on recouvre de sel tout le corps du nouveau-né, pendant environ trois heures, au bout desquelles on le lave à l’eau chaude.

On en a fait autant chez nous, du moins dans certaines régions. On répandait une couche de gros sel de cuisine sur les membres de l’enfant ; après quoi, on le serrait dans son maillot. On le laissait mijoter  ainsi deux ou trois jours de suite, ce qui avait pour conséquence  de le mettre à vif.  On le lavait alors avec de l’eau et du vin et l’on était persuadé qu’il ne serait jamais malade.

Nous avons changé tout cela. Et les puériculteurs, ennemis de la routine et de l’ignorance ne sont pas les derniers à s’en féliciter. 

 Article  du 10 mars 1932

 

Paco Navarro

Paco Navarro

Commenter cet article