Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pierre thevenin

Entendu sur FRANCE INFO : La ministre des Armées, à propos des deux militaires tués au Burkina Faso : Lutter contre les terroristes, c'est dangereux. Tout à fait, Florence, il paraît même que l'eau est mouillée et que les vieux sont plus âgés que les jeunes.

Les pauvres gars seraient morts pour la patrie, entend-on dire ici ou là. En réalité, c'est parce que des irresponsables (les mêmes que les skieurs hors piste qui déclenchent des avalanches) sont allés se promener là où ils n'auraient pas dû et je ne vois pas ce que la patrie vient faire là-dedans.
 
ARTE a diffusé un reportage sur le sort du peuple musulman Ouïgour dans la province du Xinjiang, au Nord-Ouest de la Chine.  Beaucoup de ces "païens" sont enfermés dans des camps dits de rééducation, parqués à plusieurs dans des cellules sans hygiène, sans chauffage et avec un minimum de nourriture. La rééducation consiste à en faire de bons petits Chinois marxistes : ils apprennent le mandarin et doivent chanter des chants « engagés », 

par exemple : « Sans le parti communiste, pas de nouvelle Chine ». Ils sont torturés, on leur fait des injections pour leur ôter toute velléité de révolte, autrement dit tout sens critique à part celui de l'autocritique.  Il existerait dans le Xinjiang une centaine de ces camps immenses. Ce serait le plus grand internement de masse d'un 21° siècle qui ne fait que commencer.  Les journalistes n'ont pu s'approcher que de quelques camps où l'on donne le change en montrant des Ouïgours au travail, des gens qui apprennent la couture, la menuiserie, etc.   Mao, reviens, tu vas être content, le  grand bond en avant a encore de beaux jours devant lui!
 

Invité de Karim Rissouli (« C politique ») le dimanche 12 mai : l'astrophysicien Aurélien Barrau. Il a posé le problème de la survie de notre espèce, ce qui n'est, certes, pas original à l'heure actuelle mais plus les spécialistes en parlent, mieux c'est. Pour lui, une transition écologique ne suffira pas. Il faudra une révolution. Il importe surtout de consommer moins. Y sommes-nous prêts ? La fin du mois contre la fin du monde ? Les Gilets jaunes seraient-ils à côté de la plaque ? Pas vraiment. Ils demandent plus d'égalité. Si le pouvoir d'achat (un pouvoir pas exorbitant) était à peu près le même pour tout le monde, est-ce que l'on ne gaspillerait  pas moins ?      

 En réalité, c'est beaucoup plus complexe. Si nous devons être les derniers à profiter pleinement des richesses naturelles, nous  estimons avoir droit, en quelque sorte, au verre du condamné. Un dernier pour la route éternelle. Ce qui complique encore les choses, c'est que nous sommes des individus  mais que nous constituons aussi une génération et que nous en engendrons d'autres. Même si certains acceptent de renoncer à leur confort personnel, leurs contemporains et leurs descendants suivront-ils leur exemple ? En tout cas, le prosélytisme s'impose et c'est ce que font les gens comme Aurélien Barrau ou la jeune Suédoise Greta Thunberg  dont j'ai parlé par ailleurs.       Mais au fait, moi-même qui suis en train d'écrire ces coups de gueule sur mon ordinateur,  je profite du progrès mais je les rédige quand même. Tout ça parce que je savoure le plaisir égoïste d'avoir une tribune sur Internet. 
 

Procès Balkany, sans Madame, absente pour « raison de santé ». « Le Canard » en profite pour rappeler sa longue confrontation avec le couple. En 90, le maire de Levallois a lancé au téléphone à destination du Volatile : « Vous êtes des fouille-merdes ». Sans doute mais, pour qu'on puisse la fouiller, encore faut-il qu'il y en ait, de la merde.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article