Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



L’été abusé 
désarticulé en retour de feu
catapulté entre les cuisses
passablement jacasse
corail et crachat.

Au loin
on entre en scène de toutes ses forces
on soulève tous les rideaux
on crie son sexe dans l’orage
on moucharde les mouettes et les mégères sur les toits
mais ça ne suffit pas.

On abat les souffleurs
on éclate les violons du décor 
on rejoue sa scène en haut du grand mât
mais ça ne suffit pas.

Marie Murski - Ailleurs jusqu'à l'aube

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article